Cloud Computing

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:14 novembre 2022
  • Post category:Non classé
cloud

À cette époque, le cloud computing est partout sur les outils informatiques tels que l’ordinateur et le portable. C’est une réforme informatique permettant de stocker et de gérer les données à distance. Dans le langage numérique, on l’assimile à ce qu’on appelle informatique dans les nuages. De la sorte, le cloud computing est connu comme une pratique en ligne qui ne nécessite aucun téléchargement. Le serveur est devenu un dispositif disponible en ligne et non portable.

Cloud computing : définition et avantages 

Internet suffit amplement afin de stocker et de consulter vos données en tout temps et peu importe où vous êtes. Ce dispositif comprend principalement des serveurs protégés pour plus de sécurité à vos fichiers personnels. L’accès à ces données n’est autorisé que par vous-même par le biais de l’ID.

Cette fonctionnalité offre une meilleure synchronisation de données de l’appareil. Par le biais de cette synchronisation, on parle de la facilité de récupération des données. Elle se fait automatiquement étant donné que le serveur est en ligne. Par rapport à cela, le changement de téléphone ou d’ordinateur ne sera pas un souci en ce qui concerne le transfert des données. Ces données se trouvent déjà dans votre compte cloud.

Entre autres, plusieurs logiciels (comme notre logiciel VO Seven ) le concernant proposent des services encore plus personnalisés. Par exemple, Evernote. Son rôle se trouve dans l’enregistrement des données les plus personnelles et privées : la note. Même si vous oubliez votre téléphone chez vous, il vous suffira de vous connecter sur le logiciel et vous pourrez consulter vos notes. Un navigateur internet est suffisant pour entrer dans l’espace de votre téléphone. Les procédures demeurent les mêmes pour l’ordinateur.

La question se pose surtout sur la sécurisation des données. En fait, le compte au serveur est sécurisé par un mot de passe unique de votre choix et que vous seul avez accès à ce mot de passe.

Le plus populaire dans cette pratique de cloud computing est le logiciel Dropbox. Certainement, plusieurs cookies du web vous l’ont déjà proposé. En effet, c’est un serveur en ligne sur lequel vous pouvez sauvegarder en toute sérénité vos données professionnelles et privées. En principe, leur service s’avère payant, mais moyennant un prix abordable. Toutefois, le premier essai est gratuit. Ce logiciel remplace amplement les disques durs internes et externes.

Le cloud computing aide les utilisateurs à pallier surtout les problèmes de perte de portable, d’ordinateur et de disque interne. Aussi, il demeure utile en cas de dysfonctionnement de l’un d’eux.

L’origine du mot « cloud »

L’expression provient plutôt dans les premiers pas de l’internet. La tendance a été de décrire et de représenter les réseaux en nuages. On dit que l’origine des informations se cache dans les nuages. C’est alors un jargon technique du monde informatique.

Au fur et à mesure du temps et des recherches, la compréhension des serveurs pour les particuliers commence à peser. Cette fameuse représentation en nuage permet une facilité d’explication. Ainsi, le cloud computing assimile l’idée de l’infrastructure réseau et des serveurs. Le cloud s’appréhende en tant qu’endroit où tout se passe, dans le monde de l’internet.

Les différentes manifestations du cloud computing

Les principaux avantages du cloud computing se résument sur les services de sauvegarde de données. Toutefois, la diversité des demandes ainsi que la diversité des logiciels ont permis une classification stricte des déploiements du cloud.

La manifestation du cloud computing se présente sous diverses formes :

  • Le Cloud privé : le mot privé insiste sur l’appartenance de la gestion des données par une seule organisation. On ne trouve aucune alliance de gestion du datacenter.
  • Le Cloud public : comme son nom l’indique, c’est le contraire du cloud privé. Le serveur utilisé se trouve dans plusieurs datacenters. En plus, la gérance est attribuée à plusieurs organisations. L’espace du serveur est ainsi public et partageable entre beaucoup d’entités.
  • Le Cloud hybride : le mot hybride signifie la combinaison de déploiement de cloud. C’est une combinaison flexible attribuée au service du cloud computing. Ce cloud est l’équilibre parfait entre les infrastructures tant privées ou publiques.
  • Le Multi Cloud ou tout simplement le cloud multiple. À ce sujet, c’est une combinaison de cloud public pour pouvoir faire fonctionner l’application ou le logiciel.