Les équipements indispensables pour l’ouverture d’un garage ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:8 août 2022
  • Post category:Non classé
repair-outils-indispo
L’ouverture d’un garage est une étape importante pour les mécaniciens qui tentent de lancer un atelier. Par conséquent, avant de le faire, il est important de connaître non seulement les détails nécessaires pour sélectionner un espace, mais tous les équipements nécessaires pour assurer le bon fonctionnement du garage.

Comment choisir un endroit où ouvrir son garage ?

Le choix d’un emplacement est important pour le bon fonctionnement de votre système. Les ateliers nécessitent généralement une surface de 300 à 500 m². Dans les grandes villes comme Paris, Lyon et Bordeaux, bien sûr, l’espace sera moins important.

  Choisissez une pièce avec de hauts plafonds, une bonne lumière naturelle ainsi, la pratique légale de votre entreprise de mécanique automobile pourra parfaitement être exercée . De plus, l’emplacement est très important pour votre entreprise. Trouvez un endroit très fréquenté par les automobilistes. Lors de votre visite, vous devez également réfléchir à diverses idées de rénovation pour avoir l’espace le plus efficace et confortable possible.

Quels sont les équipements primordiaux pour assurer le fonctionnement du garage ?

Avant tout, c’est à vous de définir les différents services que vous pouvez ou non exécuter dans votre garage. Une liste de matériaux différents est créée en conséquence. Pour assurer le bon fonctionnement de votre garage, vous devez ,dès le début disposer d’outils adaptés. Cet investissement initial peut être élevé, allant de 100 000 € à 150 000 €. Pour minimiser ce montant, vous pouvez certainement compter sur du matériel d’occasion et des outils multimarques.

Quelques outils à avoir au minimum pour démarrer son activité:

  • des équipements de protection individuelle et collectifs. gants,lunettes, casques, tabliers isolants..
  • Outils traditionnels : tout ce qui concerne les boîtes à outils, les postes de soudure et les petites machines.
  • Un pont élévateur.
  • Un équilibreur électronique ;
  • Un compresseur.
  • Plusieurs appareils de réglage.
  • Banque électronique ; Pour effectuer des diagnostics, des réglages, des opérations, des vérifications de performance et de sécurité pour chaque modèle de véhicule.
  • Logiciel de détection de pannes : différentes marques pouvant être vendues à un prix très élevé.
  • Signalisation et blocage d’objets dans la zone de travail. Signalisation et rubans, barrières d’intervention, barrières de prises..

  Pour vous donner une idée, vous avez besoin du matériel suivant pour mettre en place trois postes de travail :

  1. De l’outillage de base.
  2. De multiples éléments de levage, de manutention, de contrôle et de nettoyage.
  3. Une zone de réparation mécanique, électrique et électronique.
  4. Une autre pour la réparation moteur, la distribution, la suspension, la lubrification, le refroidissement, les carburateurs et les injections.
  5. Des cuves de récupération.
  6. Des montes de pneus.
  7. Un système d’information.
  8. Des liaisons au sol.

Pourquoi avec des équipements secondaires dans votre garage ?

Si vous souhaitez ajouter de nouveaux services à votre atelier ou augmenter votre productivité de réparation, envisagez de passer à une deuxième unité après des mois ou des années de fonctionnement. Cet équipement secondaire est un véritable investissement non seulement pour augmenter la valeur du garage, mais aussi pour toucher une clientèle plus large. Par exemple, vous pouvez fournir des services de carrosserie à vos clients. Si nécessaire, vous devrez apporter tous les outils nécessaires, tels que des marteaux, des pioches, des enclumes et des enclumes à main.

  D’autre part, vous pouvez également obtenir un nouveau logiciel de détection d’erreurs pour les marques que vous n’avez pas réparées auparavant. Aujourd’hui, la technologie des véhicules devient plus sophistiquée, en particulier avec l’introduction de modèles hybrides et de véhicules électriques. En effet, pour assurer l’entretien et la réparation de ces voitures neuves, il faut investir dans du matériel adapté spécialement conçu pour elles.

  La formation continue des équipes est également essentielle pour répondre aux nouvelles prestations du garage.

Comment sélectionner ses fournisseurs ?

Dans le domaine de la mécanique automobile, vous avez le choix entre quatre types de prestataires différents.
  • Les distributeurs.
  • Les  concessionnaires.
  • Les équipementiers et fabricants.
  • Les grossistes.
  Le marché secondaire appartient principalement aux distributeurs et aux concessionnaires. Cependant, le marché reste dominé par le constructeur, notamment dans le secteur de la carrosserie, il domine la production de certains modèles et certaines pièces.   Pour choisir un fournisseur, vous devez comparer leurs prix et trouver le plus large éventail de fournisseurs pour répondre rapidement à vos besoins. Vous avez désormais toutes les clés en main pour réussir l’ouverture du garage et l’équiper du matériel dont vous avez besoin. Pour se lancer dans un tel projet, vous devez être un expert en mécanique automobile et bien gérer votre entreprise. Si vous avez déjà un atelier et souhaitez obtenir plus de visibilité, enregistrez l’atelier auprès de CK SEVEN pour augmenter votre clientèle et faciliter la gestion de vos rendez-vous.