8 Conseils pour améliorer la sécurité en atelier mécanique

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:5 août 2022
  • Post category:Non classé
repair8_conseils_securite

Aujourd’hui, l’amélioration de la sécurité est une priorité absolue dans la plupart des ateliers. Mettre l’accent sur l’amélioration des normes de sécurité contribue non seulement à assurer le bien-être des employés et des clients, mais constitue également un investissement économiquement judicieux, ce qui est donc parfaitement logique. Donc, nous allons vous présenter 8 conseils pour augmenter les normes de sécurité afin de réduire le nombre de dangers potentiels dans votre garage.

1. Utilisez les outils adaptés

Une mauvaise utilisation des outils par les mécaniciens risque non seulement d’endommager les outils et le véhicule sur lequel ils travaillent, mais peut également entraîner des blessures. En effet, les blessures sont surtout dues à la position dans laquelle le mécanicien travaille. Les outils sont spécialement conçus pour la tâche à accomplir, donc l’utilisation des bons outils aura un effet positif sur votre position de travail. Au contraire, l’utilisation de mauvais outils oblige les mécaniciens à travailler dans des endroits ergonomiquement défavorisés, ce qui a souvent un impact négatif sur la santé et nuit aux performances.

2. Assurez-vous de l’état de vos outils

En créant un plan de maintenance à intervalles réguliers avec des partenaires de service, vous pouvez éviter de graves pannes d’équipement. Le coût de cette procédure est faible par rapport aux temps d’arrêt et, dans le pire des cas, aux accidents du travail en cas de panne de l’équipement.

De plus, tous les outils doivent être en bon état pour éviter les situations dangereuses. Par conséquent, n’oubliez pas d’effectuer des contrôles d’entretien réguliers pour éliminer les risques d’accidents dans l’atelier.

3. Gardez un espace propre

Garder les choses en ordre améliore l’organisation de votre atelier car personne n’a besoin de chercher des outils que l’on ne peut pas trouver. Alors allez-y et organisez tout. En effet, la propreté est un facteur important pour élever les normes de sécurité dans les ateliers. Car en effet, cela permet:
  • D’éliminer le risque de trébucher sur un outil.
  • De faire en sorte que le mécanicien sait toujours où trouver les outils dont il a besoin, ce qui facilite la réalisation en toute sécurité du processus de réparation.

4. Assurez vous un éclairage optimale

Lors de travaux de réparation, un mécanicien bien éclairé peut non seulement trouver des défauts dans le véhicule rapidement et efficacement, mais également trouver des objets pointus pouvant causer des dommages. Cependant, toutes les lampes n’offrent pas une sécurité optimale. En effet, nous distinguons différentes sources lumineuses, la lumière naturelle et la lumière artificielle des bandes lumineuses et autres. La lumière naturelle fournit un flux lumineux équilibré, ce qui facilite la recherche d’objets tranchants ou dangereux, il n’y a donc aucun risque pour la sécurité.

En revanche, l’éclairage artificiel, souvent utilisé lors de travaux dans les regards de visite, projette des ombres qui masquent les objets dangereux. Par conséquent, les sources de lumière artificielle augmentent le risque de blessure accidentelle pour le mécanicien.

5. Utilisez un chariot

 L’utilisation de chariot réduit la tension sur votre dos car vous n’avez pas à vous pencher à plusieurs reprises pour soulever l’outil du sol. De plus, les chariots assurent l’ordre et la sécurité de votre atelier. Par conséquent, lorsque vous effectuez des réparations, au lieu d’utiliser le sol comme table, saisissez le chariot et placez-y tous les outils. Cela signifie que vous et les autres ne risquez pas de trébucher dessus.

6. Eviter de tomber dans les fosses

 Dans les ateliers traditionnels avec fosses, les mécaniciens et les visiteurs risquent de tomber dedans. Pour éviter ce danger, les fosses doivent être couvertes lorsqu’elles ne sont pas utilisées. 

Malheureusement, si vous n’avez pas de couvercle coulissant dans la fosse ou si vous oubliez de couvrir la fosse, alors c’est un problème. Heureusement, il existe un moyen simple et efficace pour éliminer le risque d’un tel accident. Celui-ci consiste à remplacer la fosse par un pont à fût, les barres transversales sont au niveau du sol, ce qui signifie qu’on ne peut pas tomber dans une fosse.

7. Assurer une mobilité optimale

Si un mécanicien effectue des réparations et que la cargaison se détache accidentellement, il doit être en mesure de pouvoir s’échapper de l’emplacement. Cependant, cela peut être difficile lorsque vous travaillez dans des fosses où la liberté de mouvement est limitée. Pour éviter le danger d’un éventuel problème, les mécaniciens sont plus sûrs lorsqu’ils sont équipés d’une maniabilité optimale. Ceci est réalisé en travaillant près du sol, comme un pont à fût.

Heureusement, le nombre d’accidents dans les ateliers est faible. Cependant, en cas d’accident, le mécanicien doit être en mesure d’éviter les dangers éventuels. Par conséquent, la mobilité du mécanicien est importante pour la sécurité de l’atelier.

8. Collaborer ensemble

C’est une bonne idée de créer une culture qui s’entraide et comprend mutuellement l’importance de suivre les règles de sécurité. Cela peut se faire de différentes manières, mais l’une des plus efficaces consiste à remplacer la fosse traditionnelle par un pont en barillet. Il sera donc moins compliqué pour les mécaniciens de s’entraider.. car trop de mécaniciens effectuent des tâches seuls qui ne devraient pas être fait seul. En effet, ils sont trop « entreprenants » donc il est “difficile” pour eux de demander de l’aide.

Malheureusement, un tel comportement accroît énormément le risque d’accidents.