Comment optimiser la gestion interne de votre flotte automobile ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:3 août 2022
  • Post category:Non classé
fleet_optimiser_gestion

1/ SURVEILLER VOTRE FLOTTE DE VÉHICULES

Trop d’entreprises n’ont pas pris soin de la flotte après le contrat LLD. En effet, ces solutions de gestion globales ont l’avantage de ne pas avoir à combler ce poste à temps plein. Cependant, il faut parfois savoir s’immerger un peu dans cette activité et s’assurer que tout est complètement en cours.

  • Attention au kilométrage : Au début du contrat, le kilométrage maximum prévu au moment du retour est précisé. Cinq ans, c’est long donc, on a tendance à penser que c’est bien, alors on verra ça plus tard. Cependant, cela coûte jusqu’à 0,15 € par kilomètre supplémentaire, il est donc conseillé de faire un petit contrôle du compteur au moins deux fois par an pour éviter les mauvaises surprises.
  • Surveiller l’état du véhicule. Près de 30 % des véhicules restitués font l’objet d’une recharge moyenne de 1 300 €. Cela est souvent dû à des réparations de carrosserie. Sensibiliser les conducteurs permet d’éviter ou d’anticiper de nombreuses déconvenues.

2/ BIEN CHOISIR VOS VÉHICULES

Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre flotte automobile, vous restez le décideur dans le choix du modèle et du type de véhicule que vous souhaitez. La marque et le modèle dépendent de vous, mais gardez à l’esprit que selon votre choix, vous pouvez économiser sur les frais de fonctionnement mensuels, la consommation de carburant et le taxes sur les véhicules de société (TVS). En fonction des émissions de CO2 de votre véhicule, vous pouvez gagner des bonus ou des malus, que vous soyez propriétaire ou locataire du véhicule. En fixant dès le départ le taux de CO2 maximum, vous pouvez posséder un véhicule considéré comme neutre (pas de bonus ni de malus), ou vous pouvez gagner un bonus écologique grâce aux véhicules écologiques. Veuillez noter que le montant ne peut être ignoré.
  • bonus : 200€ à 7000€ (CO2/km sous 20g à 105 g CO2/km);
  • pénalité : 100 € à 6 000 € (136 g CO2/km à 230 g CO2/km ou plus); 
  • La zone neutre est ainsi de 105-135 g CO2 / km (0 €).
Le choix du carburant est également très important. La tendance actuelle est au couple essence-électricité. Pourtant, avec de bons calculs, le diesel est toujours plus économique… mais beaucoup moins écologique. Par conséquent, il existe de bon calculs qui peuvent vous aider à trouver le bon rapport afin que le poste du coût du carburant ne soit pas divisible.

3/ FAIRE JOUER LA CONCURRENCE

 Comme d’autres coûts importants dans les affaires, les acheteurs sont habitués à comparer les avantages et les coûts de plusieurs fournisseurs avant de s’engager. De plus, cela fait souvent l’objet d’enchères. Cependant, après la signature du contrat, le prestataire revient rarement dans l’achat ou acquisition d’un véhicule neuf, notamment pour les véhicules en location pluriannuelle. Mais ici, il est bon de ne pas mettre tous les œufs dans le même panier. N’hésitez pas à parler à d’autres prestataires, ce qui vous permettra de voir une différence de coût allant jusqu’à 10% sur le même véhicule.

4/ OPTIMISER LES CONTRATS DE LOCATION LONGUE DURÉE (LLD)

Si, un contrat initialement prévu peut ne plus répondre avec précision aux usages de l’entreprise, tels que l’augmentation du rayon géographique, l’augmentation de l’utilisation des véhicules ou l’augmentation de l’activité. Dans de tels cas, il est conseillé de demander un avenant au loueur plutôt que de dépasser les conditions prédéfinies, pour fixer un nouveau niveau de loyer plus adapté aux besoins de votre société. Cette solution est beaucoup plus économique que de devoir payer des kilomètres supplémentaires. Pour s’assurer qu’une modification de contrat soit effectuée, il est essentiel que le propriétaire soit informé des modalités et conditions qui s’appliquent à la mise en œuvre de celle-ci avant de la conclure.

5/ FACILITER LA GESTION DES FRAIS ANNEXES

Les frais accessoires comprennent, par exemple, les frais de carburant et les péages. Pour ces deux postes importants, il est conseillé de mettre en place un système de carte qui permet une facturation directe avec l’entreprise. Par conséquent, il n’y a plus de paiements initiaux ni de notes de frais. Cette carte comporte de nombreux avantages:

  • Paramètres du compte : Selon le conducteur, vous pouvez autoriser ou limiter certains services ou certaines périodes (vacances, week-end, etc.);
  • simplifiez la gestion en centralisant les dépenses et en facilitant toutes les tâches administratives.